//~

Comment devenir expert en automobile ?

Pour exercer la profession d’expert en automobile, il est obligatoire de répondre
à deux conditions :

Cette liste, tenue par le ministère de l’équipement, des transports et du logement, a été publiée pour la première fois en Juillet 1999.

L’inscription sur cette liste est de droit dès lors que le demandeur présente les justificatifs requis pour l’exercice légal de la profession d’expert en automobile.

La liste peut être mise à jour plusieurs fois par an pour y inscrire les nouveaux diplômés.
Par ailleurs, une refonte intégrale de la liste est prévue chaque année.

En 2009, plus de 3 000 experts en automobile étaient inscrits sur la liste officielle (dont plus de 99% étaient agréés VE).

RéFéRENCES DES TEXTES RéGISSANT LA PROFESSION

dans le code de la route

  • articles L 326-1 à L 326-9
  • articles R 326-1 à R326-18

hors du code de la route

  • décret 95-493 du 25 Avril 1995 (JO du 2 Mai 1995) portant création et règlement général du diplôme d’expert en automobile
  • décret N° 2006-1808 du 23 Décembre 2006 (JO du 31 Décembre 2006)

Accès à la profession

Conditions d’accès au diplôme :

Les candidats titulaires de certains diplômes peuvent être dispensés de certaines épreuves, et la pratique exigée dans la réparation automobile peut être ramenée à un an (l’année post-BTS est considérée comme année de pratique).

Le statut de stagiaire expert est obligatoire pour passer l’unité C du diplôme d’expert en automobile.
Ce statut ne correspond pas à proprement parler à un stage, mais à une période préparatoire au passage de la dernière unité du diplôme, par un candidat salarié d’un cabinet ou entreprise d’expertise automobile.
Ce statut permet au candidat, bien que non diplômé, de pratiquer l’expertise, dans un cadre déterminé et sous la tutelle d’un expert diplômé.
Pendant cette période, le candidat suit une formation de 266 heures, le préparant aux épreuves de l’unité C.

Devenir expert en automobile nécessite donc de devenir d’abord stagiaire en expertise.